Sep 192018
 

Chapitre 0 : la vie philosophique

  1. Connaissances utilitaires et connaissance libre , selon Aristote
  2. Pourquoi , selon Aristote , la philosophie est-elle aux deux bouts de la connaissance (L)
  3. Quels sont à l’âge classique les « facultés de l’esprit » ?
  4. Définition du « vrai » bonheur selon Spinoza ?
  5. Philosophe et non philosophe , selon Eric Weil , qui a besoin de qui ?
  6. Selon Jan Patocka , quelles expériences négatives amènent à la philosophie ?
  7. Selon Platon, qui doit gouverner la cité ?
  8. Selon Platon , Qu’est ce qu’une Cité Juste ?
  9. Ignorance et ignorance selon Platon ? (erreur et illusion)
  10. Maitre et maitre ?
  11. Comment devient-on sophiste ? (Pourquoi est il plus facile de devenir sophiste que philosophe ? L)
  12. Devenir philosophe est elle une démarche personnelle ou un enseignement ?
  13. Philosophe et philosophe, selon Emmanuel Kant ?
  14. Philosophe et philosophe, selon Antonio Gramsci ?
  15. Philosophe et philosophe, selon Pierre Hadot ?

Chapitre 1 : le sujet

  1.  Définitions générales du sujet
  2. En quoi consiste l’humanité de l’homme de l’Humanisme ?
  3. Dans les Méditations métaphysiques, quel est l’objectif de Descartes ?
  4. Dans les Méditations métaphysiques, quelle est sa méthode ?
  5. Pourquoi douter des sens ?
  6. Comment douter de l’entendement ?
  7. En quoi le cogito est-il la « première vérité » ?
  8. Quel est le « problème » de Kant ?
  9. Quelle est la différence entre un impératif hypothétique et un impératif catégorique ?
  10. Formulation de l’impératif catégorique

Chapitre 2 : la conscience

  1. Définitions de la conscience au sens psychologique/cognitif et au sens moral.
  2. Définition de la conscience selon John Locke.
  3. Quels sont les deux cas imaginés par Locke pour lui permettre d’identifier la « personne » et la « conscience » ?
  4. En quoi, selon John Locke, une personne est-elle propriétaire de Soi ?
  5. Pourquoi, selon John Locke, pour juger une personne, faut-il distinguer le point de vue juridique et le point de vue « théologique » ?
  6. Les autres peuvent-ils nous juger « en notre âme et conscience » ?
  7. Les 3 sens de « aliénation ».
  8. Pour Hegel, que veut dire « dialectique » ?
  9. En quoi le passage de la conscience à la conscience de soi est-il dialectique ?
  10. En quoi la prise de conscience de soi est-elle pour Hegel « médiatisée » ?
  11. Qu’est-ce que, pour Hegel, « travailler » ?

Chapitre 3 : l’inconscient

    1. Les trois sens du mot « inconscient ».
    2. Quelles leçons Freud tire-t-il de l’expérience de l’hypnose ?
    3. Quelles sont les « soupapes » pour réussir à défouler notre psychisme ?
    4. En quoi les actes manqués sont-ils réussis ?
    5. Pourquoi rêver ?
    6. Comment interpréter les rêves ?
    7. Quelles sont les 3 « zones » de la première topique freudienne ?
    8. En quoi la psychanalyse modifie-t-elle notre conception populaire de la conscience ?
    9. Quelles sont les 3 « instances » de la seconde topique freudienne ?
    10. Comment distinguer entre un instinct et une pulsion ?
    11. Sommes-nous responsables de notre inconscient ?
    12. En quoi la seconde topique freudienne permet-elle d’envisager un contrôle équilibré de soi ?
    13. Propriétés de l’existence pour soi (L).
    14. Définition sartrienne de la mauvaise foi (L).
    15. Définition sartrienne de la liberté (L).

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.